Les différences entre emailing et email marketing

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui ne font pas de différence entre le terme emailing et le terme email marketing. L’un est employé pour dire l’autre et vice versa. On s’emmêle les pinceaux et on s’y perd.  Pourtant, même s’ils sont intimement ressemblant, ils ne signifient pas la même chose. Il est bon de le rappeler et de faire une petite piqûre de rappel pour réussir à bien distinguer les deux.

L’emailing, concrètement qu’est-ce que c’est ?

L’emailing est une pratique peu coûteuse, rapide et facile à mettre en place qui consiste à envoyer des courriers électroniques en simultané à plusieurs contacts ciblés.

Technique de marketing digitale direct, sa diversité est un atout majeur. Prospecter, fidéliser, informer, acquérir, notifier, relancer … Les campagnes emailing servent plusieurs objectifs. Chaque objectif est couvert par un type d’emailing précis. Par exemple, la newsletter entretient la relation client, les trigger emails notifient les contacts, quant à l’email marketing vous en découvrirez plus un peu plus bas dans l’article !

Ainsi, l’emailing n’est que le concept d’envoyer, en même temps, des emails à une liste de diffusion spécifique. Il existe plusieurs genres de campagnes emailing selon le but recherché. Pour que vos envois soient maximisés et que leur délivrabilité soit optimisée, des logiciels d’emailing ou des solutions d’email marketing comme Sarbacane existent. Grâce à ces outils, vous pouvez générer des modèles uniques, automatiser vos campagnes ou encore obtenir des statistiques en temps réel.

Enfin, ce levier marketing, qui permet d’exploiter pleinement son imagination, est extrêmement rentable, avec un retour sur investissement moyen de 3800%. Une donnée démesurée qu’on ne retrouve dans aucun autre canal.

En apprendre plus sur l’email marketing

L’email marketing est l’un des types d’emailing les plus connus. Destiné à générer des nouveaux leads, acquérir des prospects, promouvoir des produits et services ou encore engendrer des actions (effectuer un achat, s’inscrire à un évènement, télécharger un libre blanc…), l’email marketing a plus d’un tour dans son sac.

Néanmoins, malgré les nombreuses possibilités qu’il offre, son but premier reste tout de même de pousser à l’achat et de booster les ventes. Ce qui n’est pas le cas des emails transactionnels par exemple, qui servent à améliorer l’expérience client et à accompagner le parcours d’achat.

Ces deux marques encouragent à l’achat avec des campagnes d’email marketing. Shake Shack indique que c’est la dernière chance pour commander et pouvoir déguster un de leur burger éphémère tandis que Comptoir des Cotonniers explique que certains de leurs vêtements ont des prix réduits.

Ainsi, intégrer dans sa stratégie de marketing direct l’email marketing, c’est réussir à convertir des prospects en clients et accroître son chiffre d’affaires.

Emailing et email marketing : le consentement avant tout

Dans les deux cas de figure, vous devez obligatoirement être en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).  Vous devez respecter la loi et collecter le consentement clair de vos destinataires pour les ajouter à votre liste de diffusion et leur envoyer des emails.

C’est pourquoi l’utilisation de cases pré-cochées et le manque de refus ne sont pas considérés comme un accord explicite. Rien de mieux sinon pour dégrader votre image de marque et baisser votre délivrabilité que d’envoyer des emails à des gens qui ne vous connaissent pas et qui ne veulent pas recevoir vos campagnes dans leur boîte de réception.

Privilégiez le double opt-in lorsque vous recueillez leur consentement, à la fois pour être sûr que l’adresse email donnée ne comporte pas de faute, et pour avoir des contacts qui ont réellement envie de vous suivre. Par conséquent, vous avez plus d’interactions et de meilleures performances.

Enfin, vous avez l’obligation d’intégrer dans vos campagnes emailing un lien de désinscription. Si vous décidez de le retirer ou le dissimuler (lien gris clair sur fond blanc par exemple), vous pouvez être sanctionné. Il est préférable d’avoir quelques contacts qui se désabonnent grâce à votre lien que d’être déplacé dans le dossier des courriels indésirables. Au risque, à long terme, d’être classé automatiquement comme spam, d’avoir une réputation d’expéditeur détériorée et une délivrabilité fortement réduite.

 

Vous savez maintenant différencier l’emailing de l’email marketing. L’emailing est la digitalisation du classique mailing postal, tandis que l’email marketing est un de ses genres pour générer de la conversion et accroître le chiffre d’affaires de l’entreprise en incitant à l’achat.

Néanmoins, en réalité les deux s’emploient pour la même chose. La frontière entre ces mots est très fine et c’est pour cela que de nombreuses personnes les mélangent.

More from author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mais aussi ...

Publicité

Derniers Posts

Top 3 des logiciels de signature électronique

Les nouvelles technologies ont fait que presque tout se dématérialise, et la signature n’est pas en reste. Ainsi, il est maintenant possible de la...

Eric Doutrebente : Comment fonctionne un PEA-PME ?

Eric Doutrebente éclaircit les principales dispositions de ce plan d’épargne qui permet d’investir dans des sociétés non cotées. Les personnes physiques domiciliées en France...

Comment choisir un lave-verres professionnel ?

Le lave-verres est devenu l’allier inséparable de nombreux établissements. En partant des entités restauratrices aux bars. C’est un équipement très indispensable qui dispose de...

Vous souhaitez rester informé ?

Inscrivez-vous à notre newsletter, c'est Simple et Rapide !