Pandémie du COVID-19 : soutien de l’UNESCO aux acteurs culturels

Dans presque tous les pays du monde, la pandémie du coronavirus a impacté les différents secteurs d’activité. En France, le sous-secteur de la culture a également connu les répercussions de la situation sanitaire. Face à la fermeture des lieux de spectacles, les acteurs culturels français sont contraints de s’y adapter. Dans ce processus d’adaptation, l’organisation internationale UNESCO apporte aussi sa pierre à l’édifice.

Le contexte de la pandémie de la covid-19

À cause de la recrudescence des cas positifs de Covid-19, le gouvernement français a été contraint de surseoir à certaines activités culturelles.

Les raisons des restrictions relatives aux activités culturelles

La proximité entre les personnes est la principale cause des infections liées au Covid-19. En France, les spectacles culturels sont connus pour drainer un grand nombre de personnes. Ils sont réputés pour être des facteurs de rassemblement et de convergence des personnes physiques.

Sur ce, le gouvernement français a jugé opportun de supprimer l’accès aux lieux culturels et d’interdire les spectacles de tout genre. Ce gouvernement avait fixé la date du 7 janvier 2021 pour la réouverture des lieux de culture. Cependant, avec la nouvelle augmentation des cas positifs ces derniers jours, la réouverture des salles de cinéma et autres est annulée.

Comment les acteurs culturels s’adaptent-ils à la situation ?

À cause de la distanciation sociale, les acteurs culturels sont obligés de se référer au numérique. Des spectacles sont donc mis à la disposition des spectateurs sur des chaînes numériques le plus souvent en streaming. Ainsi, les spectateurs payent un abonnement en ligne pour suivre les concerts.

D’un autre côté, les artistes offrent leurs savoir-faire culturels aux spectateurs via le réseau Internet. Cependant, cette forme de spectacle n’est pas aussi lucrative pour les artistes. Le gouvernement français à l’instar des autres pays européens dispose également d’un système d’aides et d’octroi d’allocations aux acteurs culturels.

L’assistance de l’UNESCO

Pour assister les artistes et les artisans, l’UNESCO a mis en place le programme Résiliart.

Ce qu’il faut savoir dudit programme

Résiliart est la contribution de plus de 1000 professionnels de la culture pour trouver une solution à la paralysie de ce secteur. Ce programme a été mis en place par l’organisation internationale juste au lendemain de la mise en vigueur du premier confinement.

Les origines du programme

Résiliart est née à la suite d’une réunion, qui effectuée en avril 2020, a connu la participation des acteurs culturels de plus de 140 pays. Cette séance de rencontre a été essentiellement animée par les ministres de la Culture des différentes nations présentes. Le but de celle-ci était de comparer les diverses réformes prises dans le secteur pour endiguer la crise.

En quoi consiste le programme ?

Le programme Résiliart a été adopté pour un but précis.

Des informations sur le programme Résiliart

Les autorités de l’UNESCO ont émis l’idée du présent programme à cause de l’insuffisance des plans de sauvetage des autorités culturelles. Résiliart est un programme élaboré sous la base des histoires vécues par des milliers d’artistes.

Ce que propose le programme

Le programme Résiliart vise à porter plus haut la voix des artistes et des artisans. Selon le directeur de la culture Ernesto Ottone, il s’agira de mettre en place un mouvement pour défendre la culture.

Le programme Résiliart permettra de mieux présenter la culture comme un bien essentiel à chaque pays. En plus de ce programme, l’UNESCO propose aussi un guide pour les autorités culturelles à divers niveaux.

More from author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mais aussi ...

Publicité

Derniers Posts

Top 3 des logiciels de signature électronique

Les nouvelles technologies ont fait que presque tout se dématérialise, et la signature n’est pas en reste. Ainsi, il est maintenant possible de la...

Eric Doutrebente : Comment fonctionne un PEA-PME ?

Eric Doutrebente éclaircit les principales dispositions de ce plan d’épargne qui permet d’investir dans des sociétés non cotées. Les personnes physiques domiciliées en France...

Comment choisir un lave-verres professionnel ?

Le lave-verres est devenu l’allier inséparable de nombreux établissements. En partant des entités restauratrices aux bars. C’est un équipement très indispensable qui dispose de...

Vous souhaitez rester informé ?

Inscrivez-vous à notre newsletter, c'est Simple et Rapide !